IDENTIFICATION

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

RECHERCHER

L'implication de l'AA-IHEDN-RN dans le trinôme académique de Lille

difsensform1 image1 


            L’esprit de Défense est une composante fondamentale d’une citoyenneté solide et complète. Intégrer une culture de défense et de sécurité nationale précède l’acquisition de l’esprit de défense.

Les connaissances, comportements et valeurs dont s’alimente l’esprit de défense ne naissent pas par génération spontanée mais sont œuvre d’enseignement et d’éducation.

Par ailleurs, la Défense et la sécurité nationale ne sont des éléments figées, statiques mais sont des données en perpétuel mouvement, en perpétuelle adaptation à la donne géopolitique et géostratégique mondiale.

Rompre l’analphabétisme civique qui s’était installé sur les questions de défense et de sécurité.

En ce qui concerne les questions de défense et de sécurité nationale, « l’analphabétisme civique » s’était installé, posant de véritables défis: il n’était plus évident qu’il faille se défendre pour la plupart des Français.

Les événements tragiques de 2015 et de 2016 ont modifié profondément le regard des Français, voire des Européens.

Ainsi se font jour des réalités fortes qui militent en faveur d’une « sécurité nationale » qui associe sans les confondre la politique de défense, la politique de sécurité intérieure, la politique étrangère et la politique économique.

Des mesures sont prises pour répondre aux défis évoqués.

Toute l’implication des acteurs du trinôme académique, donc de l’AA-IHEDN-RN s’inscrit dans la sensibilisation, l’information, la formation des personnels du système éducatif afin de les préparer à former des citoyens éclairés sur les problématiques de défense et de sécurité.

Des protocoles Défense-Education nationale aux trinômes académiques.

Appréhender la complexité du monde pour pouvoir l’affronter est un outil essentiel de la construction de la citoyenneté, une nécessité pour tous, nécessité rappelée pour nos jeunes dans les programmes scolaires.

C’est dans cette logique que prendre conscience des problématiques de défense et de sécurité nationale s’avère nécessaire d’autant que nous vivons dans un monde complexe, incertain où l’on se doit de repérer dans l’évolution des rapports de forces internationaux, les risques et les menaces qui les accompagnent.

Depuis 1982 des protocoles Défense-Education nationale ont rapproché la communauté de défense de la communauté éducative.

Le dernier protocole « Défense-Education nationale » signé en juin 2016 constitue le cadre de référence de toutes les initiatives :

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=104124.

Pour la mise en œuvre des actions de formation des formateurs: les personnels du système éducatif, en septembre 1987, ont été créés les trinômes académiques.

Chaque trinôme académique est constitué du recteur, de l’officier général de la Zone de défense et de sécurité, du président de l’association régionale des auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale.

Depuis leur création, les trinômes ont étendu leur action à l’enseignement primaire et à l’enseignement  supérieur, s’adaptant à l’évolution des « Livres blancs sur la Défense et la Sécurité » et aux protocoles signés par les ministres chargés de la Défense et de l’Education nationale, développant de nouvelles formes d’action.

Ainsi les trinômes académiques ont pour objet de donner aux personnels de l’Education nationale :

-       une formation en matière de politique de Défense :

  • sensibilisation aux questions de Défense,

  • formation initiale des enseignants et agents de l’éducation nationale.

  • formation continue de ces personnels

-       Des actions d'information sur les grands problèmes de défense pour les cadres des deux institutions.

-       Plus récemment, il a été proposé et conduit aussi au profit des élèves et étudiants relevant du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, des actions de sensibilisation et de formation initiale et continue sur les questions de dé

Les interventions au profit des élèves et des étudiants ont pour but d’aider les professeurs dans leur enseignement de défense mais les intervenants extérieurs ne doivent pas se substituer à eux.

Enseigner et comprendre la Défense et la Sécurité nationale implique une connaissance spécifique, pour laquelle le contact direct avec les acteurs de la sécurité nationale est le meilleur accès.

Pour aider les trinômes dans leur action, La Commission pour la Promotion de l‘Esprit de Défense (CPE DEF), créée en juillet 2014 détermine chaque année le cadre d’action et les attentes.

Le cadre d’action.

La commission pour la promotion de l'esprit de défense (CPE DEF), composée de représentants du ministère de la défense, du ministère de l'éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, de l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), des associations de la communauté IHEDN.

Elle définit annuellement des orientations générales, formule des recommandations en vue de définir un programme d'actions cohérent sur l'ensemble du territoire en matière de promotion de l'esprit de défense.

Elle émet un avis sur les subventions attribuées par le ministère de la défense au titre de l'activité des trinômes académiques.

Les associations régionales d’auditeurs de l’IHEDN représentent un réservoir de personnes ressources pour la mise en œuvre de ces actions.

Les attentes de la CPE DEF.

Les trois composantes du trinôme académique travaillent ensemble à l'élaboration des projets et associent d'autres partenaires comme

-       les universités,

-       les relais défense des bassins de formation,

-       les correspondants défense des communes

-       les délégués académiques à la vie lycéenne.

Il appartient au recteur de définir les besoins de son académie en matière de formation et de préciser les objectifs qui y sont attachés, ainsi que les publics prioritaires.

Le trinôme doit veiller à ce que l'action s'intègre dans un contexte d'éducation à la citoyenneté pour une approche pluridisciplinaire de l'enseignement de défense en lien avec les programmes scolaires.

Les formations s'articulent entre temps de réflexion et visites de sites de proximité.

Chaque formation effectuée doit être considérée comme un événement à part entière et, à ce titre, bénéficier d'une communication, tant auprès des participants que des cibles concernées et des médias, en particulier auprès de la presse quotidienne régionale.

Une évaluation de chaque action est nécessaire afin d'améliorer les contenus et l'exécution des opérations futures et doit faire l’objet d’une diffusion des conclusions sous forme d'actes et/ou de ressources pédagogiques.

D’autres dispositifs confortent l’approche des problématiques de défense et de sécurité nationale.

L’enseignement de la défense a été inclus dans les programmes scolaires par la loi du 28 octobre 1997.

Le "socle commun de connaissances et de compétences", introduit dans la loi en 2005 intègre les questions de défense et de sécurité.

Le comité de pilotage du dernier protocole Défense-Education nationale du 8 mars 2011, a annoncé l’introduction progressive de questions de défense et de sécurité nationale dans les formations, en particulier des formations spécifiques à la défense se mettront en place pour tous les enseignants.

Une question défense devient systématique dans les examens et concours de l’Etat.

Le Livre Blanc d’avril 2013, comme l’avait déjà fait celui de 2008, prend largement en compte la diffusion d’une culture de défense et de sécurité nationale au profit de toutes les catégories de populations.

A été diffusée, en octobre 2013, la Maquette de formation des futurs enseignants au sein des Ecoles supérieures du professorat et de l’enseignement sur les questions de défense et de sécurité.

Une organisation originale du trinôme académique de Lille: le Comité Académique CItoyenneté DEFense (CACIDEF).

En 1991, à la demande du trinôme, Monsieur le Recteur PAIR a créé le Comité Académique CItoyenneté-DEFense (CACIDEF) de Lille afin d'aider le trinôme dans sa mission.

Le CACIDEF est composé de manière tripartite de cadres militaires, de cadres de l'Education Nationale et de membres de l’association régionale des auditeurs de l'Institut des hautes études de défense nationale.

Il aide à mettre en œuvre les orientations proposées par le protocole Défense – Education nationale en les adaptant aux situations locales.

Son cadre d'étude est établi annuellement par le trinôme. Les participants se réunissent en séance plénière présidée par les autorités de tutelle. Chacune des séances est animée à tour de rôle par l’une des trois entités du trinôme.

 

Les relais défense des bassins de formation, nommés par le recteur, ont un rôle essentiel dans ce dispositif.

Il s'agit pour les relais défense de proposer l’offre des stages académiques mais aussi une offre décentralisée de proximité pour des équipes d'histoire-géographie venues d'établissements différents voulant travailler sur l'enseignement de la défense et de la citoyenneté ou des établissements voulant s'inscrire dans une démarche plus globale de projet.

L’idée d’élargir de façon ponctuelle la sensibilisation, l’information, la formation à l’ensemble des personnels du système éducatif mérite sans doute d’être  étudiée.

Les intervenants des actions d’information et de formation.

Les intervenants de la Délégation académique à la formation des personnels – DAFOP-

-       Créé en 2011, un groupe de formateurs, constitué par l’Inspecteur pédagogique régional en charge des questions de « citoyenneté-défense » constitue un outil de formation spécifique « Citoyenneté-Défense » de l’Education nationale dont l’action est actuellement centrée sur la pédagogie des enseignements de défense.

Le binôme du Groupe d’intervenants Défense-AA-IHEDN-RN (GIDA).

 difsensform1 image2

-          Quand les actions d’information et de formation concernant  le système éducatif s’élargissent à l’actualisation des contenus géopolitiques et géostratégiques, aux dispositifs et interventions militaires, le binôme du Groupe d’intervenants Défense-AA-IHEDN-RN (GIDA) peut être appelé à  s’associer au groupe mobile des formateurs DAFOP.

Le Groupe d’intervention Défense-AA-IHEDN-RN (GIDA) a été mis en place début 2010, opérationnel depuis fin février 2011, son pilotage est assuré par des membres de l’association régionale des auditeurs de l’IHEDN, des officiers généraux et des officiers supérieurs de la région.

Cette démarche a été retenue comme «bonne pratique innovante» par le Comité national de pilotage du protocole «Education nationale-Défense» et a été présentée par Bernard COGET au ministère de l’Education nationale, devant ce comité, lors de sa réunion du mardi 8 mars 2011.

Ce groupe d’intervenants agit au profit de publics variés dont bien entendu les publics du système éducatif concernés.

-          La diversité des compétences du réseau Défense et du réseau de l’AA-IHEDN-RN permet de compléter les besoins en intervenants ponctuels (ex: pour les ateliers des rencontres Défense-Education nationale ou pour les « ateliers défense » des établissements scolaires).

-          Les contenus des interventions sont sollicités par les organisateurs des actions du programme académique de formation ou proposés par le GIDA ou élaborés à la carte avec les publics concernés.

Les interventions s’inscrivent dans un cadre de libre débat, de réflexion personnelle, de brassage entre les publics.

Une activité phare du trinôme académique de Lille.

Le Trinôme  académique de Lille organise depuis 2004 les rencontres « Défense-Education nationale ». Cette manifestation annuelle, tantôt dans le Nord, tantôt dans le Pas de Calais, sensibilise, informe et forme 1500 élèves et 200 personnels, durant une journée.

Au menu, on trouve ateliers de réflexion, rallye, Journée Défense-Citoyenneté, expositions, stands d'information et de présentation de matériels.

Une cérémonie de remise des prix aux établissements lauréats des activités proposées a lieu le mois suivant en présence des autorités du Trinôme.

C’est une action phare du trinôme académique de Lille et on constate des évolutions très positives sur plusieurs années: les élèves y sont de plus en plus acteurs.

Les opportunités offertes par l’AA-IHEDN-RN aux personnels du système éducatif.

L’Association des Auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale de la Région Nord (AA-IHEDN-RN) est « institutionnalisée » dans deux dispositifs de promotion de l’esprit de défense : les activités des trinômes académiques et les interventions au profit des correspondants défense des communes.

En ce qui concerne le trinôme académique.

-          Différentes formations de l’IHEDN sont ouvertes aux personnels du système éducatif: sessions en région, séminaires jeunes,…

-          Les personnels du système éducatif ont l’opportunité de rejoindre notre association soit comme titulaire auditeur, soit comme associé.

-          L’AA-IHEDN-RN participe aux séances plénières du Comité Académique CItoyenneté DEFense (CACIDEF) et anime une séance sur trois.

-          L’AA-IHEDN-RN intervient au profit des chefs d’établissements des bassins de formation: Boulogne Montreuil, Cambrésis, Dunkerque Flandre, Lens Hénin Liévin, Lille Est, Sambre Avesnois….

-          L’AA-IHEDN-RN participe aux Rencontres Défense-Education nationale (réunions préparatoires, traitement du dossier subvention, stand, membres des jurys, remise des prix dans les établissements…).

-          L’AA-IHEDN-RN accompagne des établissements scolaires dans la réalisation de projets « citoyenneté-défense ».

Des partenariats ponctuels ont été initiés avec des établissements scolaires dans le cadre des programmes scolaires d’éducation civique.

  • Nos activités au sein du trinôme académique se réfèrent aux textes et dispositifs d’accompagnement.

  • Nous proposons une aide aux personnels du système éducatif pour la construction de leur enseignement des questions de défense et de sécurité, dans la réalisation de leurs projets d’activités «citoyenneté-défense».

  • Nous pouvons aider dans les demandes de subvention pour la réalisation de ces projets: subvention hors cadre trinôme.

  • Les contenus des interventions sont  établis en collaboration avec les demandeurs.

  • Les interventions de l’AA-IHEDN-RN s’inscrivent dans un cadre de libre débat, de réflexion personnelle, de brassage entre les publics et visent à:

  • la promotion de la culture de défense et de sécurité nationale,

 

  • à l’approfondissement et à la transmission des connaissances sur ces sujets,

  • à la prise de conscience collective des enjeux de défense et de sécurité nationale,

  • au rayonnement de la pensée stratégique nationale,

  • au développement des initiatives en faveur de la cohésion nationale et de la citoyenneté.

-          Chaque année depuis 2004, l’AA-IHEDN-RN est le relais officiel des demandes de subvention au profit des activités du trinôme académique auprès de la Commission de promotion de l’esprit de défense (CPEDef).

  • Toutes les actions organisées par les trinômes doivent être signalées à la CPE DEF même si aucune subvention n’est demandée.

  • Il est à noter que les subventions accordées par la commission n'ont pas vocation à financer, à elles seules, l'intégralité d'une action.

  • La commission se réunit deux fois par an, généralement en mai et en novembre. Les dossiers de demande de subventions et les bilans d’action sont établis par les associations régionales des auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (président de l’association et délégué du président au trinôme académique).

  • La CPE DEFENSE écarte désormais du subventionnement  tout projet  s’éloignant de la Défense militaire.

  • Les délibérations de la commission font l'objet d'un courrier destiné aux associations régionales leur indiquant les décisions prises ou les compléments d'information nécessaires.

-          Il est du ressort des associations régionales d’auditeurs de l’IHEDN de recueillir les informations auprès des autorités rectorales et militaires afin d’établir le compte-rendu adressé au président de la commission nationale de coordination des trinômes académiques.

-          L’AA-IHEDN-RN participe au rayonnement extérieur du trinôme académique de Lille.

  • Compte-rendu annuel des activités du trinôme académique pour la CPEDef, la DMPA.

  • Participation chaque année à la journée nationale des trinômes, animation d’ateliers.

  • Participation annuelle à la journée du trinôme académique d’Amiens.

  • 8 mars 2011: présentation du concept « Groupe d’intervention Défense-AA-IHEDN-RN » au Ministère de l’Education nationale, concept retenu comme « bonne pratique innovante ».

  • 06-novembre 2012: présentation du trinôme académique de Lille au Gal BAZIN, adjoint engagement du Gal CHARPENTIER, Gouverneur militaire de Paris.

L'adhésion de la nation, et notamment de la jeunesse, est l'une des conditions premières de l'efficacité de l'appareil de défense.

Notre démarche citoyenne: « diffuser-sensibiliser-former » sur les questions de défense et de sécurité nationale dans le cadre du trinôme académique en particulier, c’est d’une certaine façon :

-          participer, en citoyen éclairé, à la défense de la population et du  territoire,

-          participer au renforcement de la position de la France dans le monde afin qu’elle assure au mieux sa contribution à la sécurité européenne et internationale, 

-          défendre les valeurs du pacte républicain qui lie les Français à l'Etat.

Nous avons l’ambition de faire partager cette démarche citoyenne au plus grand nombre.

 

 

Accéder à la version PDF de ce document